Evariel s'adapte à votre budget et non l'inverse !

N'hésitez pas à nous contacter pour l'organisation de vos événements privés ou professionnels, dans l'Oise et le Val d'Oise.

Nous sommes à votre disposition du lundi au samedi pour vos demandes de devis et de rendez-vous.

 

 

Dans l'Oise et le Val d'Oise.

Vos souhaits, vos invités, votre budget.

Evariel
Organisation et décoration d'événements

Pièce montée ou Wedding cake ?

06/09/2021

Pièce montée ou Wedding cake ?

Il est une question délicate à trancher lors de l'organisation de tout événement type mariage ou baptême : quel dessert servir ? Qu'est-ce qui séduira vos convives et collera le mieux à votre thème ? Quel budget y allouer et comment le mettre en valeur le jour J ? Evariel vous en parle ici.

Tout comme la wedding planner, la baby shower, le candy bar, le gender reveal et la cérémonie de mariage laïque, il constitue une tradition étrangère qui est rapidement devenue un incontournable des mariages en France : LE WEDDING CAKE ! Un adversaire de taille face à notre traditionnelle et si goûteuse pièce montée de choux à la crème. Ici s’affrontent donc le maître pâtissier et le cake designer. Et le résultat du match varie bien sûr selon les goûts de chacun.


La pièce montée est un ensemble pâtissier désignant un amoncellement de choux (généralement fourrés de crème pâtissière et recouverts de caramel).  Elle peut être présentée sous forme pyramidale ou dans différentes configurations avec parfois des couches de nougatine. Ce sont souvent de véritables œuvres décoratives voire architecturales. Ainsi on trouvera pour un baptême une pièce montée en forme de berceau ou de carrousel, ou encore en forme de Tour Eiffel pour un mariage placé sous le thème du voyage. La pièce montée fut créée par Antonin Carême, un pâtissier français du XIXème siècle, qui réalisa pour le prince Louis-Alexandre Berthier, une pyramide de fruits, noix et marrons glacés liés avec du caramel. Il baptisa alors sa création le « Croque-en-bouche », c’est pourquoi la pièce montée que nous connaissons est encore parfois nommée aujourd’hui « croquenbouche » ou « croquembouche ». Un siècle plus après sa création, les fruits furent remplacés par les choux à la crème pour donner le résultat actuel dont les français sont si friands pour leurs célébrations religieuses et familiales.

 

Le wedding cake, lui, est un montage de différentes couches de gâteaux (souvent une génoise fourrée de ganache parfumée) formant un ensemble de plusieurs étages recouverts de pâte à sucre ou de crème, et soigneusement décorés à l'aide par exemple de perles comestibles ou de fleurs... Le wedding cake est né d’une tradition pâtissière anglo-saxonne. C’était initialement un gâteau aux fruits confits que l’on imbibait de Cherry ou encore de Brandy et que l’on recouvrait enfin de pâte d’amande puis d’un glaçage royal. En 1840, à l’occasion du mariage de la Reine Victoria et Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, à Londres, on servit un magnifique gâteau entièrement recouvert de glaçage au sucre. Il était si impressionnant que les journaux de l’époque décrivirent les moindres détails de sa décoration, et on constata alors un engouement grandissant pour le wedding-cake.

 

Une variante intéressante : le « wedding cake à la française » est une pâtisserie traditionnelle type fraisier recouverte, elle aussi, de crème ou de pâte à sucre et montée en étages. Son aspect extérieur respecte donc tout à fait les codes du wedding cake anglo-saxon mais son goût est tout autre et permet de séduire également les grands amateurs de pâtisserie française. 

 

Indéniablement les deux ont ce côté chic, aérien et élégant que l’on affectionne tant pour un mariage, un baptême, une communion... Mais lequel vous met le plus l’eau à la bouche ? Le chou moelleux généreusement garni de crème et recouvert d’un caramel sucré qui, certes, colle un peu aux dents ? Ou les généreuses couches de génoise entrecoupées d’une ganache choisie à votre goût, le tout recouvert d’une crème au beurre, certes un peu riche ? Reconnaissons-le, chacun des deux comporte ses avantages et ses inconvénients, tant en termes de goût que de présentation. Car il faut bien reconnaître que nombreux sont ceux qui restent indéniablement fidèles à la traditionnelle et indétrônable pièce montée, mais comment ne pas craquer face à un majestueux wedding cake dont le design peut être si joliment assorti à la décoration et au thème de votre réception de mariage ?

 

Au-delà de vos préférences en termes de goût, le budget que vous souhaitez allouer à votre événement sera également à prendre en compte pour votre choix de dessert car, en effet, là où un pâtissier ou un traiteur vous facturera environ 1€50 à 3€ par part pour une pièce montée de choux traditionnelle (Comptez deux à trois choux par personne), un cake désigner vous demandera, lui, environ 8€ à 10€ par part de wedding cake élaboré. 

 

Marine, votre wedding planner (organisatrice de mariages), saura vous proposer de talentueux pâtissiers et cake-designers dans l’Oise et le Val d’Oise, pour la réalisation de votre dessert de mariage, de baptême ou encore de communion. Ou même pour votre BUFFET DE DESSERTS, car c’est aujourd’hui une option sérieuse face aux deux concurrents suscités. Grâce à de délicieux macarons, entremets ou verrines sucrées, vous serez au moins certains d’en avoir pour tous les goûts et de ravir l'intégralité de vos convives !)

 

C’est un choix réellement important car l’arrivée du dessert lors d’une réception de mariage est généralement un véritable rituel accompagné d’une musique spéciale (à choisir en amont par les mariés. Pensez bien à communiquer votre choix de musique à votre DJ ou orchestre.), d’un éclairage particulier et même parfois de flambeaux, d’un lancer de pétales, de canons à confettis (idéalement biodégradables)… Bref, votre dessert sera réellement mis en avant, et il demeurera en place de choix sur vos photos de mariage et dans les souvenirs de vos convives.

 

Mais quel que soit votre choix de dessert, un élément incontournable reste la figurine (ou cake-topper) à apposer à son sommet. Il en existe une multitude de variétés : classique, moderne, humoristique, personnalisé, graphique... Le tout est de trouver celle qui correspondra au mieux à votre événement, son thème, son ambiance et, bien sûr, à vous-même et à vos goûts. Vous pouvez, par exemple, oublier les traditionnels petits personnages au profit d’une jolie petite arche gravée aux noms des mariés ou de l’invité d’honneur. Votre pâtissier peut également vous confectionner une belle plaque de nougatine où il inscrira l’intitulé et la date de l’événement. Le tout ayant, bien sûr, pour but de finir harmonieusement votre dessert et de sublimer sa présentation. Il existe également de jolies figurines avec lumière intégrée, dont le rendu est tout à fait esthétique. Certains préfèreront le coté décalé de deux Playmobil en costumes de mariés, d’autres des bouchons de champagne revisités en Mr&Mrs, ou encore les traditionnels angelots ou colombes. Toujours est-il qu’aujourd’hui les cake-toppers sont déclinés sous toutes les formes imaginables (couples mixtes, sportifs, sexys, de même sexe, de morphologies diverses, en fauteuil roulant, entourés de deux, trois, quatre enfants…), vous devriez donc trouver aisément la figurine qui vous ressemble si tel est votre souhait. 

 

Une astuce amusante de cake-topper fait-maison et 100% personnalisé : Imprimez une jolie photographie de bébé ou du couple sur du papier rigide, puis une fois découpée, fixez-la sur un pic (pic à brochette, cure-dent, l’essentiel étant que la photo tienne correctement à la verticale…). Une fois la photo piquée au sommet du gâteau ou de la pièce montée, vous serez votre propre cake-topper !