Evariel s'adapte à votre budget et non l'inverse !

N'hésitez pas à nous contacter pour l'organisation de vos événements privés ou professionnels, dans l'Oise et le Val d'Oise.

Nous sommes à votre disposition du lundi au samedi pour vos demandes de devis et de rendez-vous.

 

 

Dans l'Oise et le Val d'Oise.

Vos souhaits, vos invités, votre budget.

Evariel
Organisation et décoration d'événements

Le cake design, un allié de vos réceptions

21/12/2021

Le cake design, un allié de vos réceptions

Le cake design, ou l'art de créer des gâteaux d'exception, qui viendront sublimer des occasions particulières. Aujourd'hui Evariel vous parle de ses coups de coeur en matière de cake design.

Nous sommes aujourd’hui nombreux et nombreuses à aimer les gâteaux sculptés, à thème, en 3D... Les joies du cake design ! Mais rappelons-le, bien que née au XVIème siècle, cette pratique, qui nous semble commune aujourd’hui, s’est véritablement répandue en France depuis seulement quelques décennies.

 

Il est bien loin le simple cake au citron de Grand-Mère sobrement surmonté de bougies pour l’anniversaire du petit dernier ! Aujourd’hui chaque célébration est une occasion de s’offrir les plaisirs d’un gâteau toujours plus coloré et originale.

 

C’est en 1555 en France que l’on trouve trace de la première recette de pâte à sucre, dans le « Traité des Fardements et Confitures » de Michel de Notre Dame (Nostradamus). Celle-ci est alors utilisée pour créer des sujets décoratifs, tels que des fleurs et des oiseaux, qui ornaient les tables des plus riches, car le sucre était alors une denrée rare et donc chère. Toutefois, la recette de la pâte à sucre telle qu’on la connaît de nos jours n’est apparue que bien plus tard : en 1888. Le fameux glaçage royal, lui, apparaît en Angleterre et devient très en vogue dès 1840 après que la Reine Victoria se soit fait confectionner un splendide wedding cake entièrement recouvert de glaçage. Le prix du sucre baissa progressivement au fil des siècles, jusqu’à devenir accessible à tous. Puis fut inventé le four à thermostat qui simplifia grandement la réalisation de gâteaux. Dès lors, chaque ménagère put tenter de s’improviser pâtissière.

 

Mais cette discipline du cake design n’est pas à la portée de toutes les spatules. En effet, elle demande un vrai savoir-faire, de la minutie, des techniques bien précises, et beaucoup d’imagination et de dextérité. Voilà pourquoi est né le désormais fameux métier de cake designer.

 

Que l’on préfère la pâte à sucre, le fondant, la pâte d’amande ou encore le glaçage, il existe une multitude de possibilités pour un beau gâteau décoré ou en 3D. Et c’est justement ce qui plaît ! Car aujourd’hui il est d’usage d’attribuer un thème à nos réceptions, même en petits comités, et le gâteau se doit donc d’être en harmonie avec ce thème, tel un élément de décoration à part entière. De même que pour une fête surprise (anniversaire, fête de départ en retraite…), le gâteau est également une surprise en soi. Il doit donc être un régal pour les yeux autant que pour les papilles.

 

Chez un cake designer professionnel, un beau gâteau vous coûtera entre 5 et 10 euros par part, selon la complexité de la forme et du décor souhaités, soit 50 à 100 euros pour agrémenter une fête d’anniversaire d’une dizaine de convives. Cela peut paraître excessif à certains mais votre gâteau fera, à coup sûr, sensation le jour J et restera sur les photos et dans les mémoires pour longtemps !

 

A ce prix-là, toutefois, il est important que le gâteau soit bon, ou du moins à votre goût. Nombreux sont ceux, même parmi les adeptes du cake design, qui trouvent la pâte à sucre écœurante, la crème au beurre trop lourde, le glaçage trop sucré, etc. C’est pourquoi il est essentiel de trouver un cake designer aussi talentueux sur la forme que sur le fond, et qui saura vous faire un gâteau aussi beau que bon. Autrement dit, un artisan à la fois artiste et pâtissier. Et, croyez-moi il en existe ! D’autant qu’il est obligatoire, en France aujourd’hui, d’être détenteur du CAP pâtisserie pour devenir cake designer.

 

On vous présente ici trois tendances de cake design particulièrement appréciées par Evariel.

 

Tout d’abord, le number cake : Ni recouvert de glaçage, ni caché sous une couche de pâte à sucre, le number cake (ou letter cake selon s’il est en forme de nombre ou de lettre) est une superposition de biscuit et de diverses garnitures. Concrètement, c’est un biscuit en forme de chiffre ou de lettre surmonté d’une couche de crème ou de ganache, puis d’un second biscuit, puis de nouveau de la crème… A l’image d’un millefeuille ! L'on décorera bien sûr avec soin le dessus de ce gâteau, que nous trouvons parfait pour un anniversaire puisqu'il peut prendre la forme de l'âge célébré ou de l'initiale de l'invité d'honneur. Cette pâtisserie à la fois belle et gourmande peut se décliner à l'infini (fruits, chocolat, etc...) et même être surmonté d'autres éléments de pâtisserie comme des meringues ou des macarons. 


Vient ensuite le naked cake, ou nude cake. Il peut comporter un ou plusieurs étages et sa recette de base est identique au fameux wedding cake et à la plupart des gâteaux de cake design, à savoir une génoise entrecoupée de couches de ganache ou de crème. Le terme "Naked cake" signifie littéralement "Gâteau nu". On l'appelle ainsi du fait de son aspect "simple", sans couverture, car en effet il a la particularité de laisser apparaître ses couches de génoise. En effet, ici, pas de pâte à sucre, de fondant ni de glaçage pour camoufler le tout. Le gâteau est simplement agrémenté d'une crème au beurre ou au mascarpone déposée jusqu'aux bords entre chaque couche de génoise. L'on décore, enfin, l'ensemble avec un peu de sucre glace, quelques fruits, voire même des éléments esthétiques mais non comestibles comme des fleurs ou du feuillage... 

 

Enfin, le layer cake, le summum de la gourmandise pour les gueules sucrées ! Comme la plupart des autres créations du cake désigner il est initialement composé d'une génoise ou d'un Molly cake divisé en plusieurs couches liées entre elles par une ganache, une crème ou encore de la confiture. Le layer cake est ensuite recouvert d'une couche lisse de crème, puis le plus souvent d'une ganache au chocolat dégoulinant sur les rebords du gâteau. Un véritable appel à la débauche sucrée ! D'autant plus que ce trésor de gourmandise se doit d'être surmonté de toutes sortes de friandises chocolatées par exemple : barres chocolatées, œufs en chocolat, rochers, oursons en meringue, perles de chocolat, macarons, et éventuellement de quelques fruits. Enfin, les plus gourmands ajouteront encore quelques pointes de crème sur le dessus.

 

Toutes ces créations peuvent, bien sûr, être réalisées à la maison, d'autant plus qu'il existe une multitude de tutoriels, blogs et autres sites de recettes pour vous aider à confectionner vous-même vos merveilles sucrées. Cependant, au-delà d'un certain seuil de difficulté n'hésitez pas à faire appel à un professionnel, qui saura réaliser le gâteaux de vos rêves pour votre anniversaire, baptême, fiançailles, baby-shower...