Evariel s'adapte à votre budget et non l'inverse !

N'hésitez pas à nous contacter pour l'organisation de vos événements privés ou professionnels, dans l'Oise et le Val d'Oise.

Nous sommes à votre disposition du lundi au samedi pour vos demandes de devis et de rendez-vous.

 

 

Dans l'Oise et le Val d'Oise.

Vos souhaits, vos invités, votre budget.

Evariel
Organisation et décoration d'événements

Mardi Gras et les Carnavals

01/03/2022

Mardi Gras et les Carnavals

Nous déguisons nos enfants et assistons à des défilés à travers la France, à l'occasion de Mardi Gras. On vous parle ici de cette fête, de ses origines et des carnavals qui en ont découlé.

MARDI GRAS
Comme chaque année, nous fêtons Mardi Gras 47 jours avant Pâques. Initialement, il s’agissait d’une fête païenne destinée à célébrer le retour du printemps. Mais on ne peut parler de Mardi Gras sans évoquer le Carême. Car pour rappel, le Carême désigne les 40 jours d’austérité précédant Pâques, lors desquels le jeûne et la prière sont de rigueur pour les Chrétiens. Ils commémorent ainsi les 40 jours que Jésus Christ passa dans le désert. 


Précédent le Carême, la fête de Mardi Gras est donc la dernière célébration avant Pâques lors de laquelle les Chrétiens pratiquants mangent gras et à foison. D’où le nom de Mardi GRAS ! (En réalité, il marque la fin des « sept jours gras » qui précèdent le Carême.)

C’est pourquoi la coutume veut qu’à Mardi Gras, l’on mange crêpes, gaufres et beignets, afin d'épuiser les réserves d'œufs et de beurre qui ne seront pas utilisées durant la période de jeûne. C’est alors que sont nés les fameux beignets de Mardi Gras : les Merveilles. (On vous donne ici la recette pour réaliser à la maison ces beignets qui portent si bien leur nom.)

 

Dès le Moyen-Âge, l’on s’autorisait, à Mardi Gras, certaines transgressions en tous genres et l’on se déguisait pour festoyer. Les déguisements, et notamment les masques, étaient, justement, gages d’anonymat lors de ces transgressions ! Et la tradition des déguisements a perduré jusqu’à nos jours.


Mardi Gras est étroitement lié aux Carnavals, au cours desquels il est également d’usage de se déguiser et faire la fête. La plupart a aussi lieu au cours des mois de février et mars. L’on parlera ici des plus connus : 

 

LE CARNAVAL DE VENISE
L’un des plus célèbres et romantiques des Carnavals à travers le monde est, bien sûr, celui de Venise. L’on pense alors aux loups, masques, plumes, grelots, opéra et arlequins. Cette célébration italienne date du Moyen-Âge, dure une vingtaine de jours et attire aujourd’hui des participants et admirateurs du monde entier.

 

LE CARNAVAL DE RIO
Si l’on pense au Carnaval le plus coloré, dansant et musical, on en vient vite à évoquer le Carnaval de Rio et sa samba ! Il est aujourd’hui l’une des plus grandes attractions touristiques du Brésil. Il a lieu plus tard que les autres puisqu’il est célébré courant avril, mais les costumes et la danse en sont les composantes phares. L’apogée de ce rassemblement dansant est d’ailleurs son grand défilé final dans le Sambodromo Marquês de Sapucaí (officiellement nommé Avenida Marquês de Sapucaí). Il s’agit d’une grande avenue bordée de gradins le long de laquelle les meilleures écoles de danse défilent devant des milliers de spectateurs.

 

LE CARNAVAL DE LA NOUVELLE-ORLEANS
De toute la Louisiane, il est l’attraction la plus connue. Les colons français ont amené dans leurs bagages le traditionnel Mardi Gras et il marque chaque année la fin du Carnaval de la Nouvelle-Orléans. En effet, ce dernier commence au tout début de chaque année et se poursuit jusqu’à 47 jours avant Pâques. C’est ainsi que pendant trois mois par an, la Nouvelle-Orléans vit au rythme des parades, bals, jazz et autres festivités, selon un code couleur établi : le violet symbolisant la justice, le vert pour la foi et l'or pour le pouvoir. Une de ses coutumes connues à travers le monde est le lancer de cadeaux et de colliers de perles de Mardi Gras depuis les chars défilant lors des parades.

 

LE CARNAVAL DE DUNKERQUE
Au XVIIème siècle, avant le départ des pêcheurs pour plusieurs mois de pêche au hareng en mer, les armateurs leur offraient un repas de fête. C’est de cette coutume qu’est né la Carnaval de Dunkerque, au cours duquel les « carnavaleux » défilent dans les rues, costumés, au son de musiques joyeuses, et reçoivent des harengs lancés depuis les fenêtres de l’hôtel de ville.

 

LE CARNAVAL DE NICE
C’est en février qu’a lieu le plus grand carnaval de France et le troisième plus important au monde (après Rio et Venise). Ces festivités datent du Moyen-Âge, mais c’est à la fin du XIXème siècle qu’un comité des fêtes fut créé à Nice et lança des mascarades et concours de chars pour donner encore plus de grandeur à ce rassemblement. L’une de ses coutumes est Le Paillassou, un mannequin de paille que les carnavaleux s’amusent à faire rebondir sur une grande toile. Ce pantin de chiffon bourré de paille est, depuis, devenu l’objet d’un championnat du monde, qui a lieu chaque année le dernier dimanche de janvier.